• Greg "Pappy" Boyington - Le mouton noir des MarinesIntroduction

    Qui n'a pas vu la série "Les têtes brûlées" avec pour héros, Robert Conrad dans le rôle de Greg Pappy Boyington, commandant d'une escadrille de Marines, durant la deuxième guerre mondiale, dans le Pacifique. Cet anti-héros, un peu porté sur la bouteille et les jolies filles, qui se joue de la hiérarchie militaire, qui va constituer une escadrille de "bras cassés", tous condamnés devant les tribunaux militaires et qui vont devenir les terreurs du pacifique sud. D'ailleurs l'escadrille prendra comme appellation "The Blacks Sheeps", en français, les moutons noirs.

    Alors, la série est romancée, certes, mais le héros a existé et l'escadrille également, et nous allons voir que l'histoire n'est finalement pas très loin de la série télévisée qui est tirée du livre du vrai Greg Pappy Boyington, Baa Baa black sheep.

     

     

    Greg "Pappy" Boyington - Le mouton noir des MarinesLe Héros

     Grégory Boyington est né le 4 décembre 1912 à Coeur d'Alène en Idaho. D'origine Sioux, il rejoint le Corps des Marines en 1936 et devient pilote de chasse. Ses frasques l'obligent à démissionner. Il faut dire qu'il n'a pas vraiment le sens de la hiérarchie, est plutôt porté sur la bouteille, les filles et les boites de nuit. Dès qu'il peut faire le coup de poing sur des membres de la police militaire, il ne se fait pas prier. En 1940, il rejoint l'équipe de mercenaires américains du général Chennault au sein des tigres volants, en Chine, afin de combattre les Japonais. Là il va examiner de près les tactiques de l'aviation de chasse Nippone et être crédité de 6 victoires. Suite à l'attaque de Pearl Harbor, et ayant un différent d'ordre financier avec Chennault, il quitte les tigres volants et rejoint à nouveau les Marines.

     

    Greg "Pappy" Boyington - Le mouton noir des MarinesLe VMF-214

    Son indiscipline fait qu'il ne reçoit aucune affectation puis en 1942, il effectue un tour d'opération sans rencontrer un seul ennemi. Il veut prendre en compte une escadrille afin de mettre à profit son expérience. Il va donc "magouiller" une "mise en quarantaine" virtuelle pour cause de suspicion de Malaria, du VMF 214 qui est alors commandé par un certain Major Ellis, alors qu'elle se trouve au repos sur une base arrière. Cette escadrille vient d'être transformée sur Corsair. Greg Boyington va obtenir du commandement, de poursuivre le travail de cette escadrille et arrive à le convaincre qu'il peut trouver des pilotes pour cette tâche. C'est là qu'il va recruter les seuls pilotes libres, à savoir des militaires pour la plupart, au sol pour faits d'indisciplines, d'où l'appellation de l'unité "Blacks Sheeps", les moutons noirs

    L'unité rejoint Munda (Nouvelle Géorgie) à la mi-septembre 1943 et Greg Boyington a tôt fait de remettre l'unité sur pied. La première mission eut lieu le 16 septembre lors d'une escorte de bombardier sur Baliale, au cours de laquelle le squadron se retrouva au beau milieu de quarante chasseurs japonais. Boyington  sera crédité de 5 victoires ce jour là et deviendra le premier as en un jour, sur Corsair.

    Dès les quatre premières semaines de leur tour d'opérations sur Kahili, les Blacks Sheeps affichèrent 47 victoires confirmées. Le VMF-214 fut le squadron qui eut le plus de succès pendant tout le mois de septembre 1943. Après une période de repos, le VMF-214 se rend sur Vella Lavella pour leur troisième et dernier tour d'opérations. Boyington est alors âgé de 30 ans ce qui fait de lui le pilote le plus âgé du corps des Marines, d'où son surnom de Greg Pappy Boyington. Lors de ce troisième tour, il est désigné comme leader des attaques de la chasse alliée sur Rabaul. Il définit de nouvelles tactiques et disciplines qui furent expérimentées durant les deux jours précédant Noël 1943.

    Greg "Pappy" Boyington - Le mouton noir des MarinesLe 23, une trentaine de victoires sur des avions japonais sont revendiquées, dont 12 par le VMF-214 et 4 par Boyington ce qui portait son score à vingt quatre. Alors qu'il recherchait à obtenir son 25ème drapeau, il fut atteint au réservoir et son appareil prit feu. Greg Pappy Boyington va pouvoir s'éjecter. La meute de japonais passa le quart d'heure suivant à mitrailler Boyington qui s'est maintenu à la surface grâce à son gilet de sauvetage. Blessé, il est récupéré peu avant la tombée de la nuit par un sous marin japonais et il est fait prisonnier.

     

    Les japonais ne signalèrent jamais cette prise et Greg Pappy Boyington fut porté disparu. Il reçu, à titre posthume, la médaille d'honneur, la plus haute distinction américaine.

    20 mois plus tard, il fut libéré et élevé au rang de colonel et rendu à la vie civile. Il écrit alors ses mémoires dans le livre Baa Baa Black Sheep dont la série "Les têtes brûlées" est inspirée. Il meurt en janvier 1988 d'un cancer, à Fresno en Californie. Des obsèques militaires sont organisées en son hommage au cimetière national d'Arlington où il est enterré, non loin du boxeur Joe Louis.

    Greg "Pappy" Boyington - Le mouton noir des Marines

    Greg "Pappy" Boyington - Le mouton noir des Marines          Greg "Pappy" Boyington - Le mouton noir des Marines

    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique